A&CP ARCHITECTURE ET COMMANDE PUBLIQUE EN NOUVELLE AQUITAINE AQUITAINE - Contact

Les actualités d'A&CP

Voir la dernière newsletter

Nombre d'actualités par page :

Le 02-07-2020, par A&CP Aquitaine

Appréciation de la valeur technique de l’offre : entre sous critères pondérés ou hiérarchisés et information sur les attentes sur les qualités techniques

le 02/07/2020  La commune de Midrevaux engage une procédure d'attribution d'un marché de ren...

En savoir plus

Le 27-06-2020, par A&CP Aquitaine

Le Conseil d’Etat admet un critère technique pondéré à 90%

  Un critère d’appréciation des offres pondéré à 90%, c’est possible ! Le Co...

En savoir plus

Le 27-06-2020, par A&CP Aquitaine

Achat public / achat privé : une comparaison toujours pertinente

  Ambiance tendue… très "tendue", lors d’une conférence consacrée aux marchés...

En savoir plus

Le 25-06-2020, par A&CP Aquitaine

Pondération des critères : la liberté de l’acheteur public réaffirmée

  Publié le 24 juin 2020 par L'Apasp pour Localtis dans Commande publique Dans un ...

En savoir plus

Le 23-06-2020, par A&CP Aquitaine

COVID 19 : pour la DAJ suivre la réglementation .... mais pas que

 

le 12/06/2020

La Direction des affaires juridiques (DAJ) de Bercy attire l’attention des acheteurs, ce 12 juin, sur la prorogation des délais d’exécution des contrats publics pendant la période de crise sanitaire.
Si l’ordonnance n° 2020-560 du 13 mai 2020 fixe au 23 juillet 2020 la date butoir pour les contrats concernés, la DAJ appelle à une application plus extensive, y compris en ce qui concerne la durée de la prolongation de ces contrats. « Néanmoins, les besoins de prorogation peuvent être bien  plus importants. La durée mentionnée dans l’ordonnance n’est qu’une durée minimale qui s’impose à tous dès lors que la prorogation est nécessaire pour tenir compte de la crise sanitaire. Il est donc recommandé aux autorités contractantes de prendre en considération le contexte d’une reprise des prestations en mode dégradée, pouvant générer un allongement des délais et des retards et de donner une suite favorable  aux demandes de délai des opérateurs économiques, notamment dans le secteur du bâtiment et des travaux publics, lorsqu’il est démontré que les difficultés affectant la bonne exécution du marché sont la conséquence de l’épidémie de Covid-19 ou des mesures prises pour limiter sa propagation. »
La Daj met à jour sa « Fiche technique sur les mesures d’adaptation des règles de passation, de procédure et d’exécution des contrats publics pendant la crise sanitaire née de l’épidémie de Covid-19 » pour prendre en compte ce point.

Un pas de plus par rapport à son annonce du 20 mai dernier invitant les acheteurs à continuer d’appliquer les différentes dérogations aux règles de la commande publique pour les contrats conclus avant le 23 juillet 2020 ? 


Source : Achatpublic.Info

Page précédenteActualités 21 à 25 sur 491Page suivante